L’APR à Ziguinchor souffre d’un cancer benoîtique



L’APR à Ziguinchor souffre d’un cancer benoîtique
Il est temps que nous autres militants apéristes de Ziguinchor, prenions notre courage à deux mains pour dire la vérité au président de la république. Après cette victoire éclatante à la présidentielle qui l’a élu avec 65% des suffrages, il a été reconnaissant à la Région Sud du pays en portant à la tête d’un ministère aussi  important que stratégique, avec beaucoup de directions un des fils de la Casamance.
Malheureusement, ce dernier n’a pas saisi cette opportunité pour s’entourer d’hommes et de femmes capables de lui apporter un appui aussi bien technique que politique pour conduire les destinées de son Département Ministériel et de sa Région. La seule gloriole qu’il aurait saisi, c’était de placer un de ses acolytes à la direction générale de la statistique ; depuis, les militants de la base, ne le voient que lors des visites du Président Macky Sall à Ziguinchor.


Les élections présidentielles s’approchant à grand pas, nous voulons saisir cette occasion pour  alerter le Président que nous ne voulons plus de soi-disant leaders événementiels. Aussi, souhaiterions-nous qu’il implique mieux des leaders de la Région de Ziguinchor comme Amy Tamba, Doudou Ka, Aminata Angélique Manga et Mamadou Barry que les populations voient quotidiennement et qui ont une base affective et politique solide/sûre dans la Région pour s’attendre à des résultats positifs au soir de la prochaine présidentielle.


En politique, il faut tout prévoir à temps pour éviter des regrets et  lorsqu’on attribue un poste ministériel à un militant, c’est pour qu’il puisse asseoir une bonne base, au cas échéant il faudrait le reléguer au rang de tierce militant de la base.

Daddy Jean Noël BADJI
Coordinateur du Mouvement d’Action pour une Synergie des Forces Républicaines de Ziguinchor                (CMASFRZ)


Mardi 15 Septembre 2015 - 15:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter