L'APR à vau l'eau en France: Macky Sall rassure, les militants pas convaincus



L'APR à vau l'eau en France: Macky Sall rassure, les militants pas convaincus
L’Alliance pour la République au plus mal en France. Des responsables qui dansent au bal des égos, des militants qui se disent abandonnés par le président Sall depuis son accession au pouvoir. Il a fallu casquer fort  pour mobiliser quelques 2000 militants auxquels Macky Sall dit. « Les victoires les plus éclatantes me sont venus de la diaspora mais vous savez très bien que vous m’avez chargé d’une mission au service du Sénégal et cette mission ne me donne pas le temps justement de venir vers vous pour vous remercier alors vous comprendrez donc que ce manque de temps n’est nullement synonyme de manque d’intérêt ou de reconnaissance mais bien au contraire c’est parce que je suis au front parce que vous m’avez envoyé au front ».

Ce qui n’a pas convaincu certains militants selon le correspondant de la Rfm qui relaie les propos de Ramata Kane. « Je n’ai pas vu quelque chose de convainquant qui va remettre la machine en marche. Tant qu’il nous écoute pas nous les militants, je ne suis pas coordonnatrice, ni responsable des femmes mais une simple militante mais de la première heure. J’ai tout vu, tout vécu ici. Ça me fait mal mais le parti est en train de parti en lambeaux ».

Au moment où, Amadou Sylla fustige. « La crise casamançaise, c’est l’un des plus vieux conflit du continent africain. De ce point de vue-là, je trouve anormal qu’on n’arrive pas effectivement à l’inscrire dans l’ordre du jour du sommet de l’Elysée. Je le regrette parce que cela aurait pu permettre de faire avancer les choses, de donner de nouvelles orientations car c’est un conflit où il y a un manque de volonté politique. Et c’est pour cela que nous voulons dénoncer… ».


Dimanche 8 Décembre 2013 - 11:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter