L'ARTP engage un plan d'actions d'un mois pour l'amélioration de la qualité des services

L'Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) démarre à partir de vendredi un plan d'actions d'un mois destiné à améliorer la qualité des services des opérateurs de téléphonie mobile, a annoncé à l'APS son chef de division chargé de la connectivité et du trafic, Seyni Malang Fati.



L'ARTP engage un plan d'actions d'un mois pour l'amélioration de la qualité des services
''Le plan d'action va se faire en 30 jours et après lorsqu'il y a des problèmes graves, l'ARTP va contacter l'opérateur sinon des rapports hebdomadaires, puis des rapports globaux avant de vérifier le traitement de l'ensemble des plaintes'', a-t-il expliqué, dans un entretien avec l'APS.

L'ARTP a constaté que depuis quelques temps ''une recrudescence d'incidents, de problèmes et de plaintes de la part des consommateurs et même au niveau des réseaux techniques des opérateurs'', a dit M. Fati.

Pour ce faire, selon lui, l'ARTP a décidé d'élaborer un plan d'actions d'un mois avec comme objectif d'arriver à la fin de l'année 2012 que l'ARTP arrive en collaboration avec les opérateurs à améliorer de manière significative la qualité des services techniques et commerciales dans les agences.

''La campagne avait démarré avec le pèlerinage de Popenguine où l'ARTP avait mis un dispositif pour veiller à ce qu'il y ait une bonne qualité de service'', a précisé M. Fati.

La suite c'est la mise en place d'un numéro gratuit qui va permettre à l'ensemble des usagers au Sénégal de pouvoir remonter en temps réel les informations lorsqu'ils constatent un dysfonctionnement ou un incident sur le réseau mobile, fixe ou Internet.

''Mais juste pour les incidents techniques notamment l'accessibilité, la couverture, coupure de fonctionnement, le réseau Internet qui ne fonctionne pas'', a tenu à préciser le chef de division.

L'appel à ce numéro vert permet à des opérateurs techniques sur place de prendre en charge ces réclamations. Ce numéro va commencer à fonctionner du 25 juin jusqu'au 25 juillet.

''L'objectif de ce numéro (800 0000) c'est de répertorier les incidents, d'aller vérifier chez les opérateurs la manière dont ces plaintes sont prises en charge pour la satisfaction du client'', a encore dit Seyni Malang Fati.

Pendant cette période, ''ce numéro sera ouvert, fonctionnel et gratuit''. Après l'ARTP verra les modalités pour que ce soient les opérateurs qui mettent en place ce dispositif, a expliqué Fati.

Selon lui, l'ARTP essaie d'accompagner les opérateurs pour ''voir globalement quels sont les problèmes qui sont récurrents et la manière dont ils sont traités au niveau des opérateurs''.

En effet, ''il y a des plaintes et l'ARTP ne sait pas s'ils sont bien traitées et bien suivies. La finalité c'est de ''mettre de manière pérenne un dispositif pareil pour que les gens puissent appeler et voir leurs problèmes réglés''.

Avec ce plan d'actions, l'ARTP prévoit une campagne de sensibilisation avec des insertions dans les journaux, un sketch à la télévision nationale et dans les autres télévisions, en plus de flyers qui vont être distribués pour informer les gens afin qu'ils aient la conscience d'appeler.

Mais, Seyni Malang Fati a tenu à préciser que l'ARTP ne gère que les problèmes techniques mais les problèmes relatifs aux cartes de recharge, aux tarifs, aux problèmes de facture, les usagers doivent continuer à appeler aux services clientèle des opérateurs.

''On n'est pas là pour se substituer aux opérateurs, nous gérons les problèmes de réseaux, d'accessibilité et de couverture'', a-t-il martelé, relevant que les opérateurs, qui sont impliqués dans le processus, ont salué l'initiative de l'ARTP de travailler en partenariat.

Ainsi, a fait savoir Fati, ils ont présenté leurs plans d'action, leurs plans de déploiement en assurant à l'ARTP que la qualité de services les préoccupe en faisant tout pour l'améliorer.

l'ARTP au service du citoyen pour faire du Sénégal, un pôle d'excellence dans le domaine des TIC
Source: APS


Vendredi 22 Juin 2012 - 14:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter