L’ARTP ferre les opérateurs sur les appels entrants

Doutant depuis longtemps de la fiabilité ou de la sincérité des statistiques communiquées par les opérateurs, notamment sur les appels internationaux entrants et sortants, l'ARTP vient de mettre en place un Centre de supervision pour avoir ses propres données.



L’instance de régulation ne veut plus se contenter des chiffres que lui délivrent les opérateurs de téléphonie. Le Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), a annoncé que : « Dans les mois à venir nous allons définitivement abandonner le mode déclaratif pour fournir des informations nous-mêmes quand nous aurons raccordé toutes les opérations à un centre  de supervision. Le Centre sera inauguré d’ici quelques semaines ».

Selon Abdou Karim Sall, l’ARTP a même posé des sondes au niveau des opérations. «Des sondes ont été installées par nous-mêmes chez les opérateurs au niveau de leurs switch pour pouvoir avoir une bonne visibilité sur le trafic international entrant, sur les trafics inter-opérateurs. Donc, à n’importe quel moment, nous pourrons dire : hier, entre 8 heures et 9 heures, il y a 3000 minutes. Aujourd’hui, pour la même période, il y a 100 000 minutes. Qu’est ce qui se passe »?


Mercredi 18 Mai 2016 - 09:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter