L’ASSE vient contrarier les plans de l’OM pour un ancien de Ligue 1

L’AS Saint-Etienne a été défaite pour la première journée de Ligue 1 contre Bordeaux (2-3), il n’en fallait pas plus à Christophe Galtier pour demander un joueur. Celui-ci serait Henri Saivet, aussi suivi par l’OM.



La plupart des clubs de Ligue 1 n’a pas les moyens de se payer des joueurs très confirmés. Ils n’ont pas toujours non plus l’argent pour se payer des jeunes cracks. C’est ainsi que ces formations se tournent donc vers d’autres choix. Des joueurs qui évoluent dans des championnats européens inférieurs à la France, des prêts ou encore des éléments en manque de temps de jeu en Angleterre peuvent trouver chaussure à leur pied dans un club de Ligue 1.

 

Il semble que ce soit le cas d’Henri Saivet si l’on en croit le journal L’Equipe  de ce dimanche. On savait que le Magpie, ancien Bordelais, était suivi par l’Olympique de Marseille pour venir garnir l’entrejeu phocéen, mais il semble que le club du sud de la France ne soit pas le seul et unique choix de destination possible pour le milieu de terrain international sénégalais. C’est ainsi que l’AS Saint-Etienne tenterait en ce moment d’attirer le joueur, qui n’a joué aucun match en Premier League depuis que Benitez s’est installé sur le banc, dans le Forez et proposerait à son club de Newcastle un prêt (avec prise en charge de la moitié du salaire 200 000 euros mensuels) assorti d’une option d’achat.

 

L’envie de Christophe Galtier de disposer de joueurs polyvalents pour tenter de passer d’un système en 4-3-3 à un 3-5-2 a donc fait qu’Henri Saivet soit devenu une des priorités de recrutement de l’ASSE en cet ultime mois du mercato. Pour autant, tout n’est pas encore conclu. Les dirigeants des Verts devront convaincre Newcastle de payer l’autre moitié du salaire tandis qu’ils devront affronter la concurrence de l’Olympique de Marseille, mais aussi du FC Nantes. Décidément, les Français en manque de temps de jeu à Newcastle ont la côte.

Source: Footmercato. net



Dimanche 14 Août 2016 - 08:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter