L’Afrique regorge de ressources mais n’a pas de moyens pour les exploiter



L’Afrique regorge de ressources mais n’a pas de moyens pour les exploiter
Le système d’observation Afrique-Europe des géoressources communément appelé par son acronyme anglais (AEGOS) a réuni ses membres et partenaires pour la conférence finale qui a permis de présenter son projet. Un prétexte qui a permis de revenir sur les ressources de l’Afrique. C’est ainsi que le ministre des mines de l’industrie, de l’agro-industrie et des PME, Abdoulaye Baldé a fait savoir que l’Afrique regorge de richesses mais n’a pas les moyens financiers pour les exploiter surtout en ce qui concerne les mines». Pour avoir deux (2) grammes d’or, il faut exploiter une (1) tonne de sable, a donné comme exemple le ministre des mines. Et d’ajouter qu’il a fallu investir 118 milliards de FCFA dans la 1ère phase de l’exploitation de l’or de Sabadolo, un investissement qui n’est pas toujours à la portée des Etats africains ni des hommes d’affaires.

Le coordonnateur du projet, Dr Marc Urvois a, quant ‘à lui, fait savoir qu’une bonne partie des ressources géologiques sont localisées en Afrique et pendant ce temps, il y a des défis majeurs a relever. De ce fait, le projet se propose d’améliorer la gouvernance pour gérer les ressources, exploiter les économies pour aider les marchés. Le coordonnateur d’ajouter que l’AGEOS est un projet qui vise le développement de l’Afrique. Il va faciliter l’accès à l’information ce qui motivera les investisseurs. Le projet va aussi créer une base de données entre autres.

Papa Mamadou Diéry Diallo

Mardi 19 Avril 2011 - 13:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter