L'An 1 de Macky Sall : Mor Ngom arbore sa robe d’avocat



L'An 1 de Macky Sall : Mor Ngom arbore sa robe d’avocat

Face aux critiques de plus en plus nombreuses de l’An 1 au pouvoir de Macky Sall,  le directeur de cabinet du chef de l’Etat, Mor Ngom est monté au créneau pour défendre le bilan de son mentor dans une interview accordé au journal «Le Populaire».

«En moins de trois mois, la première chose qui s’est profilée, c’est l’hivernage avec la campagne agricole et les inondations. Ça a été extrêmement difficile mais nous avons pu et su tenir d’abord en jugulant les inondations de la manière la plus efficiente avec un budget de presque de 10 milliards et en supportant un appui au monde rural», assène d’emblée le chef de cabinet.

Ceci dans un contexte difficile, selon lui, en se fondant sur les propos de l’ancien président, Abdoulaye Wade qui faisait craindre le pire en annonçant, «d’ici trois mois celui qui va prendre le pouvoir, va rencontrer des difficultés à même payer les salaires». «Nous avons soutenu toute la nation dans un contexte assez difficile parce que quand nous sommes arrivés, les caisses étaient vides», fanfaronne Mor Ngom.

Sur cette même lancée,  l’ancien ministre des transports du premier gouvernement de Abdoul Mbaye dresse une liste des réalisations du gouvernement en notant le démarrage des chantiers partout et sur tous les plans, la Couverture médicale universelle (Cmu), les bourses familiales  sur le plan social, la réduction drastique du train de vie de l’Etat, la diminution du coût du téléphone de plusieurs milliards, sans compter les billets d’avion. A ce propos, il fait référence au billet du pèlerinage qui est passé de plus d’1 milliard 250 millions F CFA à 950 mille F CFA avant de conclure par la baisse sur la destination prisée des sénégalais telle que l’Europe à hauteur de 500.000 FCFA.

Dié BA


Dié BA

Lundi 25 Mars 2013 - 12:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter