L'Espagne bat le Belarus (3-0)

L'Espagne, en pleine reconstruction, a retrouvé un peu de son brio en éclipsant le Bélarus (3-0) samedi en qualifications pour l'Euro-2016, avec une performance éclatante d'Isco. La Suède a elle concédé le nul sur le terrain du Monténégro (1-1) après un but d'un Zlatan Ibrahimovic de retour à son meilleur niveau.



 

A trois jours d'un choc alléchant contre l'Allemagne mardi en amical, la sélection espagnole, très remaniée, a montré de belles promesses et conservé sa deuxième place du groupe C des qualifications (9 pts), à trois longueurs de la Slovaquie, leader (12 pts). En l'absence de quatre titulaires majeurs (Iniesta, Fabregas, Silva, Diego Costa), des jeunes comme Koke (22 ans), Paco Alcacer (21 ans) et  Isco (22 ans) ont pris leurs responsabilités.  Isco Alarcon, en particulier, a étincelé: le petit meneur du Real Madrid a confirmé, pour sa première titularisation en cinq sélections, qu'il  représentait l'avenir dans l'entrejeu. Il a été récompensé par son tout premier but en sélection, une merveille: sur une récupération de balle à l'entrée de la surface, et décalé par Koke, il a adressé une frappe limpide en pleine lucarne (18e), recevant l'ovation méritée du stade Nuevo Colombino de Huelva. 

Les hommes d'Andrei Zygmantovich, qui n'auront quasiment pas inquiété le gardien Iker Casillas, étaient surtout venus pour défendre, avec une arrière-garde à cinq. Ils ont pourtant encaissé un deuxième but une minute  après celui d'Isco sur une frappe puissante et rasante de Sergio Busquets (19'). Ultradominatrice, l'Espagne a ensuite géré tranquillement et c'est Pedro Rodriguez qui a alourdi la marque d'un tir sous la barre (54'). L'attaquant barcelonais a encore trouvé le poteau en fin de match (89').

La Suède un peu juste

Ce samedi, Ibrahimovic a porté à 51 unités son record de buts pour la Suède, dès la 9e minute de jeu, profitant d'une aubaine sur la ligne des six mètres après un mauvais dégagement d'un  défenseur. On a longtemps pu croire que le score ne bougerait plus, tant les Suédois avaient la mainmise sur la rencontre quand ils jouaient haut. Mais ils ont trop reculé, et été rattrapés à dix minutes de la fin. Ce nul place la Suède en deuxième place du groupe G avec six points en quatre matches, loin derrière l'Autriche (dix points) qui a battu la Russie (troisième avec cinq points)


francetvsport

Samedi 15 Novembre 2014 - 23:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter