L'Estonie devient officiellement le 17e membre de la zone euro

La zone euro accueille un nouveau partenaire, l'Estonie, qui devient officiellement le 17ème pays à adopter la monnaie unique et le premier de l'ex-Union soviétique à rejoindre la zone euro. Tallinn abandonne sa couronne au profit de l'euro. Les Estoniens ont encore 15 jours pour régler leurs achats avec leur monnaie nationale, la couronne, ensuite seul l'euro aura cours.Les tourbillons qui agitent l'Europe n'ont pas altéré la détermination du gouvernement estonien.



L'Estonie devient officiellement le 17e membre de la zone euro
Il y a encore 20 ans l'Estonie était sous le joug du bloc soviétique. Après avoir gagné son indépendance en 1991 elle devient dès 2004 membre de l'Union européenne. L'Estonie frappe à la porte de la zone euro depuis déjà plusieurs années. Retoquée en 2006 pour cause d'inflation trop forte elle s'est imposée une cure d'austérité sans broncher.

Pour rentrer dans les cordes de Maastricht, ce petit pays d'un million 300 mille habitants a revêtu le tablier du bon élève. Le gouvernement a coupé dans les dépenses, réduit les salaires jusqu'à 20% et augmenter les taxes.

Aujourd'hui, l'Estonie peut se targuer d'être le membre le plus vertueux de la zone euro avec une dette publique de seulement 7% du PIB contre les 60% autorisés et pourtant par toujours respectés par certains pays. Quant à son déficit budgétaire, il reste sous la barre des 3% exigés.

Mais l'Estonie est aussi le pays le plus pauvre de la zone euro. Avec un salaire mensuel moyen de 850 euros, elle offre la main d'oeuvre la moins chère de toute la zone. Tallinn espère ainsi attirer des investisseurs. Et ce n'est pas la Banque mondiale qui le dementira puisqu'elle a classé l'Estonie « paradis des investisseurs » tout comme le Japon, l'Allemagne et la Suisse.

Rfi

Samedi 1 Janvier 2011 - 10:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter