L'État débourse 180 millions pour les projets de recherches



L'État débourse 180 millions pour les projets de recherches
Les chercheurs recevront la nouvelle avec enthousiasme. Une enveloppe de plus de 180 millions de francs CFA est mise à leur disposition pour le financement de leurs projets qui cadrent avec les priorités fixées par l'État. L'annoncé vient du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, qui faisait la remise de chèques aux bénéficiaires de l'édition 2013.

Pour l'édition 2013 du Fonds d'impulsion de la recherche scientifique et technique (FIRST) L'enveloppe globale libérée est de 185.714.370 francs CFA pour le financement de 10 projets retenus à l'issue de l'évaluation faite par la commission financière.
Selon M. Niane, l'édition 2013 a enregistré 94 projets de recherche qui sont répartis en sept domaines que sont l'agriculture, la sécurité alimentaire, la gestion des ressources naturelles/changements climatique/environnement, la transition énergétique, la santé, l'économie numérique et les sciences humaines et sociales/PME.

"A l'issue de cette évaluation, 39 projets de recherche ont été présélectionnés et proposés à la commission financière pour examen, laquelle, en se fondant sur les critères tels que l'adéquation entre le projet de recherche proposé et les priorités de recherche fixées par l'Etat, la pertinence et l'impact du projet, mais surtout le critère de l'excellence, a décidé de ne retenir pour le financement que 10 projets", a expliqué le ministre.


Avec Aps


Mercredi 21 Mai 2014 - 15:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter