L’Etat ferme les yeux sur les 150 véhicules des députés d’Abdoulaye Wade et commande 150 nouvelles voitures.

Changement de veste dans l'affaire des véhicules qui auraient été détournés par Me Abdoulaye Wade et ses poussins du Pds. Alors que la secrétaire générale de la présidence de la République, Aminata Tall et sa collègue de la justice Aminata Touré, criaient haut et fort leur volonté de récupérer tous ces véhicules, le nouveau pouvoir opte pour le « laxisme ».



L’Etat ferme les yeux sur les 150 véhicules des députés d’Abdoulaye Wade et commande 150 nouvelles voitures.
Dans les colonnes du journal « Sud Quotidien » de ce lundi, le ministère de l’économie a fait un appel d’offre pour l’achat de 150 véhicules de type 4x4 long châssis. A cet effet, il semble que le chef de l’Etat a fermé les yeux sur les anciennes voitures de marque « Hoover » et pourtant, ils sont encore au nom de l’Assemblée nationale.
 
Selon le journal « l’As », plusieurs sources rapportent que ces véhicules ne sont pas de bonnes qualités, qu’au bout de 5 ans la plupart sont dans un état de décrépitude avancé et croupissent dans les garages. Toutefois, les anciens députés de Wade peuvent se frotter les mains puisque les nouvelles autorités n’ont encore posé aucun acte pour les priver de ces voitures.

Al Hassane Ba (stagiaire)

Mardi 2 Octobre 2012 - 12:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter