L'Etat islamique diffuse une nouvelle vidéo d'exécutions et menace la Grande-Bretagne



Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) menace la Grande-Bretagne dans une nouvelle vidéo qui montre l'exécution de cinq «espions». La vidéo, diffusée dimanche sur des sites djihadistes et rapportée par le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE, débute avec les "aveux" devant la caméra de cinq hommes se disant originaires de Raqa, la "capitale" de facto de l'EI en Syrie. Ils sont présentés comme des «espions» par un djihadiste s'exprimant en anglais.
 
A Londres, le ministère des Affaires étrangères a réagi dans une brève déclaration affirmant être «au courant de la vidéo, (dont) nous examinons le contenu». Sur la vidéo, les propos des cinq hommes ne permettent pas d'identifier le ou les pays pour le compte desquels ils sont accusés d'espionnage, mais un d'eux évoque la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, qui lutte contre l'EI en Irak et en Syrie.
 
Ils disent à tour de rôle en arabe avoir fait passer des vidéos ou des photos dévoilant les conditions de vie à Raqa à des individus installés en Turquie, ou encore d'avoir surveillé les déplacements de combattants de l'EI. La séquence suivante montre les cinq (5) hommes, vêtus de la tenue orange des détenus de l'EI, agenouillés devant cinq hommes cagoulés vêtus de treillis militaire et armés d'un pistolet.
 
«Ceci est un message à David Cameron», le Premier ministre britannique, dit l'un des djihadistes en s'exprimant avec un accent britannique. Il accuse les cinq (5) hommes agenouillés d'être des «espions» à la solde de la Grande-Bretagne, qui selon lui, ont été «abandonnés» par le gouvernement britannique.


Lundi 4 Janvier 2016 - 13:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter