L’Etat tente le tout pour le tout pour décrisper la crise universitaire: le paiement des bourses entamé depuis hier




A côté de la non admission de certains étudiants en Master, c’est l’une des principales revendications des étudiants qui sont entrés en action mercredi dernier avant les violences du jeudi à savoir le non paiement des bourses, eh bien l’Etat en mode décrispation. Face à la détermination des étudiants et la réaction tous azimuts des organisations des droits de l’homme à l’instar de la Ligue Sénégalaise des Droits de l’homme (LSDH) qui tout en appelant les étudiants à préserver l’institution mais surtout le pouvoir en place à respecter les franchises universitaires et le Syndicat Autonome de l’Enseignement Supérieur (SAES) qui parle d’« une intervention policière d’une brutalité inacceptable avec plusieurs dizaines de blessés dans un espace académique… », l’Etat recule.


Ce, en procédant au paiement des bourses depuis hier au moment où la Direction du Centre des Oeuvres de l'Université de Dakar (COUD) annonce son ouverture dès lundi


Samedi 24 Mai 2014 - 13:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter