L’Etat veut donner plus de contenu à l’enseignement scientifique et technique, selon Macky Sall



L’Etat veut donner plus de contenu à l’enseignement scientifique et technique, selon Macky Sall

L’Etat a entreprise de donner plus de contenu à l’enseignement scientifique et technique, à travers le développement des matériels didactiques dans ces deux domaines, a indiqué samedi à Dakar le président de la République, Macky Sall.

‘’Nous avons décidé, depuis la dernière rencontre sur l’avenir de l’enseignement supérieur, de donner plus de contenu et de possibilité à l’enseignement scientifique et technique’’, a-t-il dit, en répondant aux interpellations d'enfants à l’occasion de la première édition de la fête des enfants, au Palais de la République. 

Selon lui, cet effort ‘’va entrainer naturellement un développement des matériels didactique dans les matières scientifiques et techniques, puisque que ce sont des matières essentielles pour le développement économique de notre pays’’.

‘’Nous voulons qu’à partir du CM2, les enfants aient une vocation plus scientifique pour devenir plus tard des médecins, des ingénieurs, des biologistes, des vétérinaires, des informaticiens et tout ce qui a trait à la science et à la technologie’’, a-t-il fait savoir.

‘’Pour cela, poursuit-il, il faut que les écoles disposent de laboratoires pou faire des expérimentations. Il faut encourager les jeunes à avoir plus de vocation pour les matières scientifiques.’’

Macky Sall a par ailleurs rappelé que ‘’le manque de matériels didactiques en ce qui concerne les matières scientifiques découle du fait qu’au début de nos indépendances, nos systèmes éducatifs avaient mis l’accent sur les matières littéraires et générales’’. 

Il a cependant assuré que ‘’depuis plusieurs décennies déjà, des efforts ont été entrepris pour doter notre système éducatif, notamment dans l’enseignement moyen général et dans l’enseignement secondaire également, de blocs scientifiques et techniques et de lycées techniques mais aussi d’établissements et centres d’enseignement technique et professionnel’’.

‘’Nous avons un programme très ambitieux pour l’accès universel à l’éducation, et nous avons chaque année 5000 nouvelles salles de classe que nous ouvrons. Chaque année, ce n’est pas moins de 300.000 jeunes qui accèdent au CI (cour d’initiation), et cela demande énormément de ressources, de moyens, a-t-il indiqué.

Le président Sall souligne que ‘’l’accès à l’éducation est une priorité qui se traduit par la construction de salles de classes, le recrutement d’enseignants chaque année et la mobilisation d’importantes ressources’’.

Il a rappelé que ‘’le secteur de l’éducation occupe la première place dans les dépenses publiques de l’Etat’’. ‘’Nous allons poursuivre nos efforts de construction de salles de classe, et nous avons décidé aujourd’hui d’un programme zéro abri provisoire’’, a-t-il poursuivi. 

‘’Nous allons avec, la Direction des constructions scolaires, progressivement, remplacer ces abris par des salles de classe construites avec toutes les commodités et toutes les modernités’’, a-t-il assuré.


Aps

Dimanche 4 Mai 2014 - 12:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter