«L’Ige doit sortir de l’escarcelle du Palais» : Mame Adama Guèye

L’Inspection générale d’Etat a sorti son rapport 2015. Ce rapport qui a épinglé des autorités sera, selon Mame Adama Guèye, classé sans suite à l’image des autres rapports, à moins que l’Ige ne soit réformée.



«L’Ige doit sortir de l’escarcelle du Palais» : Mame Adama Guèye
 «La question principale aujourd’hui est que les rapports de l’Inspection générale d’Etat n’ont pas de suite parce que les textes qui régissent l’Ige  font que cette institution est sous l’autorité du président de la République». Ces propos sont de Mame Adama Guèye qui se prononçait sur la sortie du rapport de l’Ige 2015. Selon lui, pour que l’Ige puisse remplir son rôle, il faut au préalable que les textes qui la régissent soit «totalement réformés pour donner une autonomie totale à l’institution, qu’elle informe le président, mais qu’elle puisse donner la suite avenante à ces rapports. Tant qu’on ne fera pas ça, ce sera le même rituel», a-t-il fustigé sur les ondes de la Rfm.

Me Mame Adama Guèye explique que l’état actuel des textes favorise certaine dérive. L’exemple, selon lui est la sortie du président qui avait déclaré que : «j’ai mis certains dossiers sous mon coude». Mame Adama Guèye est d’avis que l’Etat actuel de l’Ige est «contraire à l’équité, la bonne gouvernance e c’est contraire aussi à la transparence».

Selon lui, ce rapport, à l’image des autres «on en parlera mais il ne se passera rien».

Ousmane Demba Kane

Lundi 22 Juin 2015 - 15:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter