L’OM envoie un signal fort à l’OL et au PSG !

En ne faisant qu'une bouchée du Toulouse Football Club en ouverture de la 28ème journée de L1 (1-6), l'Olympique de Marseille a frappé un grand coup. Lyonnais et Parisiens sont prévenus, les Phocéens n'ont pas abdiqué dans la course au titre, loin de là.



Avec trois matches nuls et une défaite sur les quatre derniers matches de Ligue 1 disputés, l’Olympique de Marseille faisait du surplace ces dernières semaines dans l’élite du football français. Longtemps leader, le club phocéen se retrouvait troisième, accusant un retard de quatre points sur le nouveau roi de l’Hexagone, l’Olympique Lyonnais. Moins inspiré offensivement à l’image d’un Gignac en perte d’efficacité, et bien plus en difficulté derrière à l’instar d’un Rod Fanni en perdition en l’absence de Nicolas Nkoulou : les Ciel-et-Blanc étaient dans le dur.
Mais ce vendredi soir, en ouverture de la 28ème journée du championnat, la bande à Michy Batshuayi a fait plus que retrouver simplement le chemin de la victoire. Les Marseillais ont en effet littéralement écrasé une équipe de Toulouse à la dérive (1-6), rendant une copie assez époustouflante dans tous les compartiments du jeu, et affichant à nouveau le visage rayonnant qui avait fait d’eux les leaders de la L1. Si certaines voix commençaient à s’élever pour affirmer que l’OM était perdu pour le titre et devait plutôt regarder dans le rétroviseur, le club phocéen a répondu à ses détracteurs de la meilleure des manières.
Et à une semaine d’un choc au Vélodrome face à l’OL, les troupes de l’OM ont conscience d’avoir envoyé un message clair à leurs concurrents directs : « On retrouve le sourire, on espère que ça va continuer contre Lyon. Le titre ? On y croit », assure ainsi Mario Lemina en zone mixte, visiblement gonflé à bloc par ce net succès, imité par Dimitri Payet : « J’ai envie de dire que c’est notre succès référence en 2015, surtout à l’extérieur ». Les propos des joueurs phocéens suffisent à eux-mêmes, Marseille est de retour. Mais pour Marcelo Bielsa, les destinataires de ce message ne sont peut-être pas Franciliens et Rhodaniens : « Le message nous est davantage destiné, pour l’intérieur du groupe. On désire que ce soit le point de départ pour bâtir pour la suite ». Et si, finalement, ce message envoyé était avant tout destiné aux joueurs marseillais eux-mêmes ?

Foot Mercato

Samedi 7 Mars 2015 - 11:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter