L’OMS va déclarer la fin du virus Ebola au Liberia

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué s’apprêter à déclarer la fin du virus Ebola au Liberia si aucun cas n’est recensé d’ici le 9 mai prochain.



 
La bataille contre le virus Ebola est en passe d’être gagné au Liberia, a indiqué mardi la Représentante spéciale du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU) au Liberia, Karin Landgren, devant le Conseil de sécurité. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) devrait annoncer la fin de la fièvre hémorragique dans le pays si aucun nouveau cas ne se déclare d’ici le 9 mai prochain.
Le bureau au Liberia de la Mission des Nations Unies pour l’action d’urgence contre Ebola (MINUAUCE) a fermé la semaine dernière, transférant ses activités notamment à la Mission des Nations Unies au Liberia (MINUL).

S’attaquer aux facteurs qui ont facilité la diffusion du virus

« Les Libériens et leur gouvernement, avec le soutien de l’ONU et des partenaires internationaux, ont pris de l’avance sur l’épidémie. Désormais, tous les Libériens doivent rester vigilants », a indiqué Karin Landgren, selon Xinhua. Elle a poursuivi en précisant qu’il était temps que le gouvernement s’attaque aux facteurs qui ont favorisé la diffusion de cette maladie, en particulier la faiblesse des services sociaux ainsi que le caractère trop centralisé du gouvernement.
La Présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, avait annoncé récemment la fin prochaine de l’épidémie dans son pays.
Le Liberia est le premier des pays infectés à déclarer officiellement en avoir fini avec le virus. Près de 4 162 personnes y sont mortes des suites du virus sur 9 343 contaminées, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). C’est le pays qui a été le plus touché par l’épidémie Ebola en Afrique de l’Ouest qui a causé plus de 10 000 décès.

AFRIQUE.COM

Mercredi 6 Mai 2015 - 11:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter