L’ONU accuse le Soudan du Sud de «harcèlement»

Le chef des opérations de maintien de la paix au Soudan du Sud a dénoncé ce mardi 18 mars devant le Conseil de sécurité le « harcèlement » des personnels de l’ONU par les autorités sud-soudanaises.



Patrouille de casques bleus aux alentours de Juba, le 16 décembre 2013
Patrouille de casques bleus aux alentours de Juba, le 16 décembre 2013

C’est un coup de gueule très inhabituel qu’a lancé Hervé Ladsous, le patron des casques bleus, contre le Soudan du Sud. L’ONU se plaint d’une « campagne systématique » des autorités de Juba contre la mission de l’ONU, la Minuss : convois fouillés, avions empêchés de décoller et personnel régulièrement harcelé. Sans compter les manifestations et les articles de presse dirigés contre l’ONU.

« Cela doit cesser ! », a tonné Hervé Ladsous. Il demande au Conseil de sécurité d’intervenir et met en garde contre une réduction des activités et du personnel de la Minuss chargée de protéger les civils sud-soudanais qui ont fui par centaines de milliers les violences entre le gouvernement et les rebelles.

Juba s’agace notamment du refus de l’ONU de laisser entrer l’armée sud-soudanaise sur les bases onusiennes où se trouvent encore des milliers de réfugiés. L’ambassadeur du Soudan du Sud a attribué les incidents aux « frustrations » liées au conflit. La présidente du Conseil de sécurité a de son côté condamné un « harcèlement inacceptable ».

Source : Rfi.fr
 



Jeudi 20 Mars 2014 - 02:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter