L’UA se penche sur les mariages précoces

C’est l'ouverture aujourd'hui du premier colloque de l'Union africaine pour la fin des mariages précoces de jeunes filles.



L’UA se penche sur les mariages précoces
La rencontre se tiendra en présence de plusieurs ministres de pays africains et de représentants d'ONG et d'agences de l'ONU.
En Ouganda, 40% des jeunes filles se marient avant d'avoir 18 ans, selon des chiffres officiels. Dans les régions du nord, le phénomène est encore plus prononcé. Dans cette zone, 55% des jeunes filles se marient avant d'avoir 18 ans.
Le gouvernement ougandais a introduit la gratuité de la scolarisation au primaire tout comme au secondaire pour essayer de motiver les filles et les garçons à rester à l'école.
« Nous avons plutôt besoin d'une attitude positive par rapport à l'éducation des filles en particulier, et l'éducation en général afin de réduire les mariages précoces », explique Bakshi Asuman de l’organisation Reach a hand Uganda.
Selon l’Unicef, une fille sur trois est mariée avant l’âge de 18 ans sur le continent. L’Union africaine veut fixer l’âge légal du mariage à 18 ans.
source:bbc Afrique

Dior Niang

Jeudi 26 Novembre 2015 - 07:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter