PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



L’UE donne 3 jours à Moscou pour réduire les tensions en Ukraine

Le président ukrainien Petro Porochenko a annoncé à la presse les résultats de ses discussions avec les participants au sommet de l’Union européenne à Bruxelles ce vendredi 27 juin. Les Vingt-Huit ont décidé de donner trois jours à la Russie pour qu’elle engage quatre actions concrètes destinées à faire baisser les tensions dans l’est de l’Ukraine. Si ces quatre conditions ne sont pas remplies, les Européens pourront se réunir « à tout moment » pour décider de nouvelles sanctions contre Moscou.



Fatigué mais ému et visiblement heureux, Petro Porochenko a remercié les 28 dirigeants réunis à Bruxelles d’avoir ouvert des perspectives européennes devant l’Ukraine. Certes, sans lui promettre une adhésion, mais en lui accordant le droit de s’y préparer. A l’issue d’une longue discussion sur la situation en Ukraine, les Européens ont décidé d’exiger de la Russie qu’elle prenne quatre mesures très concrètes avant lundi 30 juin pour réduire la tension à l’est de l’Ukraine et à la frontière russo-ukrainienne.

Dans le cas contraire, les Vingt-Huit se réservent le droit de se réunir à tout moment pour introduire de nouvelles sanctions contre Moscou. Petro Porochenko a toutefois souligné que les sanctions n’étaient pas une fin en soi, et que l’Ukraine n’avait pas besoin de sanctions contre la Russie mais de la paix avec celle-ci. Interrogé sur un conseiller du président russe qui vient de qualifier Petro Porochenko de « nazi », celui-ci a répondu que ce n’était pas à lui de réagir mais à Vladimir Poutine, qui devrait s’en démarquer.


RFI

Samedi 28 Juin 2014 - 07:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter