L’UJTL met en garde les jeunes républicains et remonte les bretelles à Jules Diop



 L’UJTL met en garde les jeunes républicains et remonte les bretelles à Jules Diop
«Au vu de sa dernière sortie, force  est de constater que les membres de la  Convergence des Jeunes Républicains de Touba restent profondément traumatisés par l’accueil triomphal réservé au Président Abdoulaye WADE par la ville sainte à l’ occasion de sa dernière visite. C’est le lieu de remercier, encore une fois,  le Khalife général des Mourides Cheikh Sidy Moctar MBACKE et tous les dignitaires de la communauté pour toutes les attentions dont a fait l’objet notre Secrétaire General national », entame l’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL) par la voix de son secrétaire général, Toussaint Manga.
 

Des jeunes libéraux qui parlent de  «désarroi des Jeunes Républicains face à leur leader dont la visite a été, selon les titres des journaux, ‘’ effacée ’’ par le passage remarquable du Président WADE.  Cependant, ils auraient pu ne pas se risquer à enfourcher la monture de Souleymane Jules DIOP, petit Jules,  dont les dérives éthyliques n’étonnent plus personne. Pour preuve, là où il parlait de 4 milliards nos amis jeunes républicains se contentent de 2 milliards. Du simple au double ! Une autre preuve de la légèreté des allégations en vogue dans notre pays.


Ce tissu de mensonges, très certainement commandité par les ‘’grands responsables apéristes’’ locaux qui sentent le sol se dérober sous leurs pieds, pose la question du respect des limites des convenances prescrites dans la ville sainte. Il est vrai qu’un Ministre du régime actuel avait poussé le culot jusqu’à qualifier Serigne Saliou MBACKE de « Sieur » dans le contexte d’une phrase fort désobligeante ».
 

Pour clore le débat, l’UJTL dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com, de rappeler  « ce que », assène le successeur de Bara Gaye : « Serigne Saliou avait publiquement déclaré, parlant du Président Abdoulaye WADE : ‘’ Mes vœux et mes prières pour toi, je ne les confie qu’a Serigne Touba.’’ Cela nous suffit ».  « Pour finir, nous mettons en garde les jeunes républicains, et leurs commanditaires, contre toute tentation de jouer avec la sacralité de nos capitales religieuses, l’honneur de nos guides et leur intégrité .Nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale sur les dérives comportementales de certains politiciens qui porteront l’entière responsabilité de la dégradation du climat politique », menacent les jeunes libéraux. 


Mercredi 17 Décembre 2014 - 15:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter