L’UJTL réplique à Abdou Mbow et Cie : « Samuel Sarr n’est pas Macky Sall qui …»



L’UJTL réplique à Abdou Mbow et Cie : « Samuel Sarr n’est pas Macky Sall qui …»

« Dans un communiqué maladroit et laconique, la COJER (Convergence des Jeunesses Républicaines), s’attaque vertement à notre frère de parti, en l’occurrence, monsieur Samuel Ameth SARR, dont la foi, l’honnêteté et la probité morale ne souffrent d’aucune contestation » rage l’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UTJL) qui va plus loin.


« En effet, cette sortie inopportune et  puérile, commanditée par madame le premier ministre, dont la haine viscérale envers le PDS n’est plus à démontrer, cherche à instrumentaliser la justice en guise de réplique, car, étant en cours d’arguments, pour trouver le sieur SARR dans le terrain de la contradiction sereine et fructueuse. La Cojer s’est jetée dans un terrain glissant, en arguant des contrevérités qui ne résistent pas à l’analyse, et qui oblige l’UJTL à faire les mises au point suivantes ».
Ainsi, Bara Gaye et Cie rappellent d’abord que « monsieur Samuel Amath SARR est un fervent talibé mouride et a fait acte d’allégeance auprès de SERIGNE SALIOU, qui l’aimait comme un fils. Samuel n’est pas Macky SALL, qui change de tarîqa, en fonction de ses intérêts et de ses ambitions, et il absolument différent de Mimi TOURE qui n’a rien à faire avec les religions révélées, à fortiori les tariqas. Samuel n’est pas Macky SALL, qui, dans les moments durs se réfugient auprès des marabouts, pour ensuite les traiter de citoyens ordinaires et les emprisonne pour plaire aux lobbys obscurs ». Avant de rappeler le passé du président Sall qui « peinait » selon eux « à payer sa location ».


« Ensuite,  Samuel, par la grâce d’Allah, a vécu dans de conditions décentes, et a fait de Macky ce qu’il est aujourd’hui, il n’est pas Macky SALL qui peinait à payer sa location dans un studio modeste à Derklé et qui a pillé les biens publics pour devenir milliardaire. Samuel a toujours servi loyalement son pays, il n’est pas Macky SALL qui s’set servi du pays, et l’a hypothéqué auprès des lobbys homosexuels et maçonniques. Enfin, Samuel a les vertus d’un Talibé mouride qui nous recommandent la droiture, la foi, l’amour de son prochain entre autres. Ses vertus cardinales encrées foncièrement chez lui, l’ont permis de  bien servir  partout où il passé, il ne se reproche rien du tout et n’a pas besoin d’être protégé par qui que ce soit. Au contraire, c’est Macky SALL, à l’apogée de ses problèmes qui s’était refugié auprès du khalife général des mourides d’alors et de CHEIKH BETHIO pour avoir la clémence de WADE, la suite, nous le savons tous », martèle l’UJTL qui ne manque pas de conclure par ces menaces à l'endroit de la "dame de fer" dans un communiqué parvenu à notre rédaction ».

« Par ailleurs, l’UJTL appelle le régime à plus de sérénité, et demande aussi aux jeunes apéristes de cesser à nous servir des débats de bas étage, et cesse d’être le bras armé de mimi TOURE qui a un passé que nous nous gardons de mettre à la place publique pour le moment ».

Décortiquant pas plus tard qu'avant hier, la stratégie de Samuel Sarr de détourner l’attention les autorités sur son implication sur la traque des biens mal acquis, selon Abdou Mbow et Cie, Samuel Sarr cherche à être une victime de l’article 80 pour offense au Chef de l’Etat à la place d’un délit de détournement de derniers publics dont il est soupçonné.  Le COJER est aussi d'avis que ces manœuvres viennent de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade qui cherche à libérer son fils avec ces multiples déplacements infructueux dans plusieurs pays du monde


Jeudi 12 Décembre 2013 - 10:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter