L’UNIS réclame un référendum pour le projet de Constitution aux prochaines élections locales.



L’UNIS réclame un référendum pour le projet de Constitution aux prochaines élections locales.

L'Union Indépendant du Sénégal (UNIS) se déclare peu surpris par les réactions du camp présidentiel et des acteurs politiques qui ont accueilli les conclusions sous un angle purement partisan. Il rappelle que la constitution doit être au service exclusif des citoyens et ne peut être lue ou traitée comme une armature de pouvoirs sur mesure pour le Président et les acteurs politiques.


Ainsi, cet organisme demande au président de la République d'être à la hauteur de sa mission de transition vers la Nouvelle République en faisant preuve de cohérence politique dans la suite à donner ce projet. « Comme toutes les parties prenantes, il peut apporter ses observations et manifester ses préférences et réserves, mais en aucun cas, il ne peut faire de la constitution l'expression de sa vision » selon L'Unis.

L'Union a aussi jugé malheureuse la volonté du président de la République de fermer dès maintenant la porte du référendum en déclarant que les conclusions de la CNRI seront traitées après les élections locales. Selon l'Unis « le président mise sur la lassitude des électeurs à aller vers un référendum après les élections locales et usera de l'argument du coût de l'opération pour ne pas le tenir ».


Ibra BADIANE

Lundi 24 Février 2014 - 11:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter