L’Ucs en crise : Abdoulaye Baldé lâché par son porte-parole.

La saignée continue au niveau de l’Union des centristes du Sénégal (Ucs). Après le départ du député Khady Diédhiou, du Docteur Georges Mansaly ainsi que d’autres cadres du parti, son porte-parole vient de rendre le tablier. Chamsidine a Sow annoncé qu’il va désormais cheminer avec le Doudou Kâ, le directeur du Fongip au sein de l’Alliance pour la république.



L’Ucs en crise : Abdoulaye Baldé lâché par son porte-parole.
Depuis hier, Chamsidine Sow n’est plus porte-parole de l’Union des centristes du Sénégal (Ucs). M. Sow qui en a lui-même fait la révélation a informé qu’il va désormais cheminer avec  l’Alliance pour la république : «J’ai désormais décidé d’aller travailler aux côtés du responsable politique de l’Alliance pour la république à Ziguinchor, Doudou Kâ, par ailleurs Administrateur général du Fongip», a-t-il déclaré.

Cette décision n’a pas été prise  sur un coup de tête, a-t-il précisé. A l’en croire, il a pris en compte les intérêts du Sénégal : «Aujourd’hui nous avons murement réfléchi sur les enjeux liés au développement économique et social, en général de notre région et de notre commune, Ziguinchor, en particulier. C’est la raison pour laquelle, nous avons décidé, avec nos camarades, de démissionner de l’Union centriste du Sénégal et, pour ce qui me concerne, de mon rôle de porte-parole national et membre du Comité exécutif national».

Dans la même optique, l’ancien camarade du maire de Ziguinchor a adhéré dans le Mouvement  and falaat Macky Sall ak Doudou Kâ, et « entend œuvrer à l’atteinte des objectifs qui ont pour noms : contribuer efficacement à l’émergence économique de la Casamance dans le cadre d’une démarche synergique, mieux positionner le leadership politique régional au plan national et d’élargir les bases sociales et politiques du Président Macky Sall en Casamance en vue de sa réélection».
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 18 Avril 2016 - 11:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter