L’abdomen tranché avec une machette : Un garçon de 15 ans entre la vie et la mort, à Mbao



Le sang a une fois de plus giclé dans la banlieue dakaroise. C’était lors d’une bagarre rangée entre gangsters de camps opposés dans la forêt de Mbao. Bilan : un garçon de 15ans, l’abdomen tranché avec une machette, est entre la vie et la mort. Le chef du présumé gang arrêté, la gendarmerie de Keur Massar est sur les traces de ses lieutenants.
L’affaire est passée sous silence. Mais il n’est jamais trop tard de rebondir sur de pareils faits qui gardent toute leur part d’insolite. Actusen.com, a appris de sources bien informées qu’un jeune garçon de 15 ans est récemment éventré, les tripes bien dehors et ruminant de douleurs atroces dans la forêt de Mbao. Les faits se sont produits, la semaine dernière.
Selon nos interlocuteurs, c’est une bataille rangée qui a opposé deux gangs rivaux qui se regardaient en chiens de faïence, depuis un certain temps pour le contrôle du milieu interlope. Mais la haine des uns pour les autres, s’est accentuée tout dernièrement, au point que, le jour des faits, ils se sont battus à mort. Et comme c’était à la guerre comme à la guerre, tous les coups étaient permis.
C’est sur ces entrefaites qu’un coup de machette atterrit sur l’abdomen du malheureux. Les tripes en l’air, le corps ensanglanté après avoir reçu plusieurs coups à différents endroits, il a été conduit à l’hôpital de Thiaroye puis Le Dantec où sa vie a été sauvée de justesse. Un de ses bourreaux alpagués, les autres éléments de la bande sont activement recherchés.
Actusen.com


Mardi 11 Mars 2014 - 08:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter