« L’absence de qualification professionnelle, le premier frein à l’emploi des jeunes »…Mame Mbaye Niang

La mise en place d’une bonne politique nationale d’emploi de jeunesse passe par une meilleure qualification professionnelle des jeunes qui investissent le marché de l’emploi. Et, le manque de qualification constitue le premier frein à leur insertion professionnelle, c’est la conviction du ministre de la jeunesse, de l’emploi, et de la construction citoyenne Mame Mbaye Niang.



« L’absence de qualification professionnelle, le premier frein à l’emploi des jeunes »…Mame Mbaye Niang
Le gouvernement du Sénégal compte s’attaquer à la lancinante question du chômage des jeunes. Estimé à plus de 42% de chômeurs qui n’ont aucune qualification professionnelle et  26,6% le taux de chômage pour la tranche d’âge entre 15 et 35ans, une réalité qui  constitue une priorité pour l’Etat. C’est la raison pour laquelle, les autorités comptent s’attaquer à la racine en passant par la formation et la qualification professionnelle pour mieux outiller les jeunes et assurer leur insertion professionnelle.

Selon le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi, et de la Construction citoyenne, la jeunesse est confrontée à un problème de qualification. Pour lui, la résolution ce problème revient à prendre en compte cet aspect de la formation. C’est d’ailleurs dans cette lancée que le gouvernement a amorcé des ébauches de solutions avec la création de 17 lycées techniques professionnels, des domaines agricoles communautaires pour les chômeurs non qualifiés.

Pour Mame Mbaye Niang « Régler le problème de l’employabilité des jeunes, c’est régler le problème de la formation. Cependant, ce problème ne peut être réglé dans l’immédiat », reconnait le ministre.        

Khadim FALL

Vendredi 6 Novembre 2015 - 08:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter