L'administration Trump fait le tour des médias pour s'expliquer sur la Syrie

Toutes les stars de l'administration Trump ont été dépêchées, dimanche 9 avril, sur les plateaux des grandes chaînes de télévision américaines pour expliquer les objectifs du gouvernement après la frappe sur une base militaire syrienne la semaine dernière.



L'administration Trump fait le tour des médias pour s'expliquer sur la Syrie
Pour la première fois depuis qu'il est secrétaire d'Etat, le très discret Rex Tillerson a  participé aux émissions politiques du dimanche matin. Depuis Mar-a-Lago où il se trouvait avant de partir pour Moscou, il a répondu aux questions des journalistes de ABC et CBS. Il a précisé qu'en ce qui concernait la Syrie, la priorité n'avait pas changé.

« Nous croyons que la priorité est la défaite de Daech et une fois que la menace de Daech a été réduite ou éliminée, je pense que nous pouvons tourner notre attention sur la stabilisation de la situation en Syrie », a-t-il dit.

Inévitable changement de régime en Syrie

Pour le sénateur John McCain, sur CBS également, il serait préférable de combattre et les islamistes et Assad en même temps. « Les deux sont liés et je pense que les Etats-Unis peuvent mener les deux en même temps: nous avons les capacités pour faire les deux. »

Sur Fox News, le conseiller à la sécurité nationale, le général McMaster a déclaré que les deux objectifs étaient en quelque sorte simultanés. L'ambassadrice à l'ONU, Nikki Halley, a pour sa part dénoncé avec force sur CNN le rôle de la Russie et affirmé que le changement de régime en Syrie était inévitable et qu'il s'agissait d'une priorité pour les Etats-Unis.

rfi.fr

Lundi 10 Avril 2017 - 09:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter