L’aéroport LSS va céder la place à une cité des affaires pour fertiliser les caisses de l’Etat



L’aéroport LSS va céder la place à une cité des affaires pour fertiliser les caisses de l’Etat
Approvisionner les caisses du trésor public est un projet qui tient à cœur le président e la République. « A partir de l’année prochaine, après l’ouverture du nouvel aéroport international Blaise Diagne de Diass, nous devons utiliser les structures de l’aéroport Léopold Sédar Senghor pour  y ériger la cité des affaires », a révélé ce jeudi au conseil des ministres, le chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade. Une nouvelle infrastructure qui est selon le président de la République, l’un des plus grands projets du Sénégal, et va permettre la facilitation de la fluidité des affaires et l’entrée de l’argent. Me Wade a toutefois précisé qu’il compte laisser un petit espace pour au moins recevoir des avions des hommes d’affaires. A côté de cette décision visant à renflouer  les caisses de l’Etat, le journal « L’observateur » informe également qu’une autre idée du président de la République consiste à prendre pour le compte de l’Etat, 35% incompressibles des parts des sociétés de télécommunications.


Vendredi 21 Octobre 2011 - 13:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter