L’ambassadeur d’Allemagne au Sénégal : « le progrès au Sénégal avance à la vitesse d’un escargot »

Avant de venir au Sénégal, Christian Clages dit qu’il en avait des idées fragmentées mais une fois sur place, il voit une capitale méditerranéenne avec beaucoup de richesses et une grande joie de vivre et en même temps une pauvreté galopante et des défis socio-économiques du tiers monde.



L’ambassadeur d’Allemagne au Sénégal : « le progrès au Sénégal avance à la vitesse d’un escargot »
M. Clages qui ne se cache pas derrière un certain langage diplomatique nous dit aujourd’hui que « depuis des années nous menons un dialogue permanent entre le gouvernement et les partenaires au développement sans avoir abouti à des conclusions faciles et rapidement réalisables. Le progrès avance à la vitesse d’un escargot ».

Christian Clages qui parlait de « son Sénégal » avec nos confrères de l’observateur dans leur cahier vacances trouve par exemple l’homophobie hypocrite et « j’ai honte en voyant les enfants mendier dans les rues de la ville et en constatant qu’aucune bonne âme ne parvient à mettre un terme au contrôle qu’exercent sur eux ceux qui les privent de leur enfance », dit-il, le cœur gros certainement.


Samedi 29 Septembre 2012 - 12:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter