L'ambassadeur gambien convoqué à la Primature, mercredi



L'ambassadeur gambien convoqué à la Primature, mercredi
L'ambassadeur gambien est convoqué mercredi à la Primature à Dakar, pour se voir notifier la protestation du Sénégal contre l'exécution de condamnés à mort en Gambie, parmi lesquels il y avait deux citoyens sénégalais, a annoncé le président Macky Sall, mardi soir.

"J'ai demandé au Premier ministre (Abdoul Mbaye) de convoquer l'ambassadeur de Gambie et de lui notifier la position de l'Etat du Sénégal. Demain (mercredi), s'il ne vient pas à l'heure indiquée, il devra quitter le Sénégal", a déclaré le président Sall, de retour de voyage en Afrique du Sud.

Le chef de l'Etat du Sénégal a dit sa consternation suite à l'exécution de deux de ses ressortissants en Gambie et dans l'opacité, malgré les efforts de dissuasion du gouvernement sénégalais. "C'est avec consternation que j'ai appris cet acte ignoble. (...) Je suis surpris par le mépris des autorités gambiennes à l'égard du Sénégal."

Dans la nuit de dimanche à lundi, neuf personnes condamnées à mort, dont deux Sénégalais, Djibril Ba et Tabara Samb, ont été exécutées en Gambie. Un autre ressortissant sénégalais, Saliou Niang, serait lui même condamné à mort et en instance d'être exécuté.

"Mon devoir est de défendre les Sénégalais, partout où ils se trouvent. Seuls la paix et le bon voisinage peuvent prévaloir entre nos deux pays. J'appelle les autorités gambiennes à revenir à la raison", a-t-il ajouté.

A cet effet, le président Sall a demandé à l'Etat gambien de surseoir à l’exécution d'une peine capitale contre un autre ressortissant sénégalais, Saliou Niang, qui attend dans le couloir de la mort en Gambie.
APS


Mercredi 29 Août 2012 - 02:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter