L’art au service de la protection de l’enfant : World Vision Sénégal et Sister Fa unissent leur force

World Vision Sénégal et l’artiste Sister Fa mènent une série d’actions pour la promotion des droits et de la participation de l’enfant, dans le cadre du projet « l’art au service de la protection de l’enfant ». Les activités démarrées depuis le12 seront bouclées ce 19 février. Ces activités concernent le département de Kolda notamment les communes de Dabo et de Dialambéré.



L’art au service de la protection de l’enfant : World Vision Sénégal  et Sister Fa unissent leur force
Le nombre d’enfants vulnérables est encore important dans les zones d’intervention de World Vision en raison de la persistance de certaines pratiques. Dans la région de Kolda par exemple, les enfants sont victimes de plusieurs abus tels que la mendicité, les mariages précoces, le travail ou le trafic, le manque de pièce d’état civil.
 
Face à cette situation, World Vision Sénégal et Sister Fa travaillent ensemble pour la promotion et le respect des droits des enfants depuis 2013, à travers des actions de plaidoyer auprès de la communauté. L’objectif est de prôner une application effective des dispositifs de protection des enfants pour un changement qualitatif des conditions de vie au sein des communautés les plus vulnérables.
 
Pour atteindre ces objectifs, World Vision Sénégal a mis en place le projet «l’art au service de la protection de l’enfant» lancé en novembre 2015 avec l’artiste pour ambassadrice. Dans la mise en œuvre de ce projet World Vision a également associé d’autres partenaires, comme le Comité Départemental de Protection de l’Enfant (CDPE) regroupant tous les acteurs de la région œuvrant dans le secteur de la protection de l’enfance, parmi lesquels les maires, les organisations communautaires de base.
 
Ce présent programme renfermait  la formation dédiée aux artistes locaux (musiciens, peintres) pour qu’ils soient en mesure d’animer pour les enfants et les communautés des ateliers sur le thème de la protection de l’enfant. La formation porte sur la connaissance des droits de l’enfant et l’importance de la protection de l’enfant. Les enseignants, les professionnels de santé, les communicateurs traditionnels ont participé à cette rencontre. Un forum ouvert au public est aussi organisé sur le thème « Dispositifs locaux de prévention et prise en charge des abus contre les enfants ». Les enfants sont  aussi sensibilisés sur comment se protéger contre les abus de tous genres. Des concerts étaient également au rendez-vous.
 
 

Matar Séne

Jeudi 18 Février 2016 - 21:27




1.Posté par pape ndiaye le 24/02/2016 16:00 (depuis mobile)
Méthode life a aimée


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter