«L’échec des deux alternances…», par le Pr Malick Ndiaye

L’ancien conseiller du président de la République, le Pr Malick Ndiaye se prononce sur la décision du chef de l’Etat d’envoyer 2100 soldats en Arabie Saoudite. Question que le sociologue assimile au fumeux mouvement de contestation du 23 juin 2011. Ce, pour ce dernier de dire que les « deux alternance sont en train d’échouer » en raison de la « crise de l’autorité ». D’où l’impératif selon le Pr Malick Ndiaye que l’actuel occupant du Palais appelle le chef de l’opposition en l’occurrence Me Abdoulaye Wade pour dialoguer.



Selon le sociologue, il urge en effet de « revoir la gouvernance mondiale » dans la mesure où il y a «un phénomène de crétinisme qui se développe dans beaucoup de partis». Pire, sert le Pr Malick Ndiaye : «les alternances sont en train d’échouer ». Et il ne le dit pas cela seulement pour la deuxième mais pour la première aussi «parce que la crise essentielle qui fait que nous avons un problème, c’est l’autorité », développe ce dernier pour qui «l’envoi des « Djambars » au Yémen » se dresse dans le même sillage. Selon lui, le président sortant Wade aurait pu éviter ces événements s’il avait lu les rapports de police pour trouver un accord entre les responsables et les représentants du peuple.


« C’est le même problème concernant cet envoi des « Diambars » », préconise-t-il. «Dans les deux cas, la crise d’autorité s’approfondit », décortique l’ancien conseiller du président Sall. Pour qui, ce dernier doit appeler le chef de l’opposition à l’occurrence Wade pour discuter parce que «c’est cette méthode-là » qui peut «résoudre le problème de l’autorité ».


D’autant plus que lance-t-il au camp du pouvoir : « le dialogue, ce n’est pas de la faiblesse».  Le Pr Malick Ndiaye s’est prononcé en marge du lancement des activités du Forum Libéral et Démocratique (FLD), occasionné que les membres du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) n’ont pas ratée pour vilipender la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) qu’ils assimilent à une chasse aux sorcières ourdie par le régime Sall en place. 


Vendredi 15 Mai 2015 - 09:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter