L’électricité et les infrastructures vont bénéficier de l’appui de la SFI



L’électricité et les infrastructures vont bénéficier de l’appui de la SFI
Après avoir participé à hauteur de 22,5 millions d’euros au financement de l’autoroute à péage Dakar-Diamniadio, la Société Financière Nationale (SFI) compte désormais mettre l’accent sur deux secteurs clés  au Sénégal : l’électricité et le transport. Prévue en 2012, cette nouvelle initiative a pour but de faire respirer l’économie nationale. L’état défectueux des infrastructures, très coûteuses au Sénégal, et l’instabilité qui secoue le secteur énergétique sont entre autres les motivations de la SFI, à mettre en place des solutions dans le cadre de Partenariat Public-Privé(PPP). « Pour 2012-2016, SFI se fixe comme objectif de mettre au service des africains, 1400 MW supplémentaires en travaillant de façon plus étroite avec des partenaires comme la banque mondiale », a révélé dans « Le quotidien », sa directrice régionale pour l’Afrique de l’ouest et du centre, Yolande Duhem. Comme elle a fait au Mali, avec la signature d’un accord de développement conjoint sur un projet hydro-électrique sur le fleuve Niger, la SFI, toujours selon sa directrice, compte également se poser en promoteur de projets au Sénégal.


Mercredi 17 Août 2011 - 14:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter