«L’emploi des jeunes reste une préoccupation majeure du Président Macky Sall», Mame Mbaye Niang

Le ministre de la Jeunesse de l’Emploi et de la Construction citoyenne a réitéré devant la jeunesse de Matam la ferme volonté de son excellence le président Macky Sall de placer les jeunes au cœur de ses préoccupations politiques. A l’étape de Matam Mame Mbaye Niang a invité les jeunes à s’approprier l’enveloppe de trois (3) milliards dégagée pour le financement de leurs projets.



«L’emploi des jeunes reste une préoccupation majeure du Président Macky Sall», Mame Mbaye Niang
A l’étape de Matam, Mame Mbaye Niang a partagé avec la jeunesse venue à son écoute leurs préoccupations « Nous devons comprendre que l’enjeu de taille, c’est l’avenir d’une génération, celle qui n’a jamais connu le plein emploi et que la crise financière et sociale a plongée dans le désespoir. » C’est l’appel lancé par le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Mame Mbaye Niang, ce vendredi à Matam, à l’occasion de la Journée internationale célébrée en marge des Vacances citoyennes

En tournée pour les vacances citoyennes dont l’édition de cette année a pour thème : « En route vers la réalisation des ODD (objectif de développement durable) en 2030 : Les jeunes s’engagent », le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Mame Mbaye Niang a indiqué que l’engagement dans la réalisation des ODD est de toujours concourir à la réalisation du Dividende démographique en tenant en compte de l’horizon temporaire.

Mame Mbaye Niang a surtout mis l’accent sur la formation «Le plus important reste l’urgence qu’il y a toujours à placer l’emploi des jeunes, leur formation professionnelle et la promotion de leur santé sexuelle et reproductive au cœur des préoccupations politiques».

Pour Mame Mbaye Niang, « nous savons tous ce que représente un emploi surtout pour un jeune : une autonomie financière, l’accès au logement, peut-être même l’espoir de fonder une famille ». C’est pour faire face à cela que le président Macky Sall a de nouveau mis à la disposition de la jeunesse sénégalaise une enveloppe financière de 3 milliards de francs CFA pour la promotion de leur auto-emploi, a souligné M. Niang, en présence du ministre-conseiller, Youssou Ndour, de la représentante résidente de l’UNFPA, Andrea Wojnar Diagne et du député Sira Ndiaye.

Le ministre Youssou Ndour, a pour sa part appelé les décideurs politiques, la société civile et les fondations à joindre leurs efforts pour l’atteinte des ODD, «Investir dans la jeunesse d’aujourd’hui, c’est investir pour le développement durable», a avisé M. Ndour.

Présente à l’étape de Matam, la représentante résidente de l’UNFPA au Sénégal, Andrea Wojnar Diagne a relevé que la situation démographique mondiale constitue un défi majeur. Au Sénégal, a-t-elle noté, le recensement de 2013 montre qu’un Sénégalais sur trois est âgé de 10 à 24 ans. A son avis, «Le Sénégal ne pourra s’engager sur la voie de l’émergence que lorsque les jeunes seront en bonne santé, instruits, bien formés, et équipés pour saisir les opportunités de développement».

L’étape de Matam a été saisie par le ministère de tutelle et l’UNFPA pour lancer la ligne verte « GINDIMA » qui offre aux jeunes des informations utiles en santé de la reproduction, en prévention du Vih/Sida, etc. Cette ligne gratuite (200 365) est accessible tous les jours et à toute heure.

Khadim FALL

Samedi 13 Août 2016 - 11:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter