«L’entêtement de l’État du Sénégal à maintenir Karim Wade...", FRC



«L’entêtement de l’État du Sénégal à maintenir  Karim Wade...", FRC
Le Front du Refus et de la Citoyenneté (FRC) condamne «l’entêtement de l’État du Sénégal à maintenir  Karim Wade en prison ce, malgré les injonctions du groupe de travail des Nations Unies. Le fils de l'ancien président Wade est une victime qui est blanc comme neige, c'est pourquoi il est devenu un prisonnier politique gênant entre les mains des autorités sénégalaises. Aujourd'hui l'opinion nationale et internationale restent convaincues que son arrestation et sa peine de six (6) ans sont illégales. Les faits qui lui sont reprochés, ne sont pas avérés. En réalité, c'est un tissu de mensonges concoctés par les tenants du pouvoir pour des raisons purement politiques et revanchardes qui ont fini de compromettre l’indépendance de notre justice».
 

Quant au compte de Singapour, «l'expert-comptable Pape Alboury Ndao raconte des contre-vérités. Ce compte bancaire est inexistant. Alboury est un bonimenteur  qui montre toujours des signes de stress et d'avatars à chaque fois qu'il avance sur ce dossier. Il n'a pas les preuves de ces mouvements financiers qu'il prétend avoir décelé et déposer à la CREI (Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite) dans son rapport».  En effet, «pour la bonne marche de notre Démocratie, il est nécessaire à ce que tous les sénégalais et sénégalaises qui se trouvent actuellement privés de leur liberté de mouvement pour des raisons politiques, réputés politiques ou contre lesquels des motifs de droits commun ont été invoqués pour les réduire au silence, recouvrent leur libertés dans les meilleurs délais.


Ainsi que ceux contre lesquels il existe des procédures judiciaires, de ce genre, en soient protégés », clôt le président Oumar LO, dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com. 



Jeudi 4 Juin 2015 - 09:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter