L'entreprenariat, un moteur de développement à promouvoir



L'entreprenariat, un moteur de développement à promouvoir
L'entreprenariat, un levier très important de l'économie sénégalaise, n'a pas été laissée en rade au forum social mondial, l'ingénieur agronome, Aly Ndiaye est venu partagé son savoir faire en matière d'agriculture avec les sénégalais. Selon ce dernier, il faut promouvoir le développement durable mais de façon concret, en réalisant des choses très pratiques, c'est ainsi qu'il a construit un système de maraichage couplé avec de l'élevage à la base du solaire à l'Université Cheihk Anta Diop de Dakar (Ucad). Il veut pousser, les petits producteurs et même les grands, a-t-il déclaré, à utiliser les ressources locales pour produire local et manger local. Cependant confie l'ingénieur, si l'État accepte d'en faire une politique publique comme au Brésil cela peut beaucoup aider à améliorer le revenu des sénégalais mais surtout des petits producteurs. Le seul hic, précise-t-il, c'est que les vendeurs de gasoil n'ont pas intérêt à ce que le soleil soit utilisé, cela les obligera à plier bagages. Il confie quand même que si les sénégalais le veulent bien, ce sera possible de se développer à l'aide du soleil en faisant fi des beaux discours et en faisant dans le concret.

Marième FAYE

Lundi 7 Février 2011 - 12:46




1.Posté par Babacar Meïssa FAYE le 13/02/2011 17:30
C'est vraiment dommage de contater qu'l faille passer par les pouvoirs publics pour réaliser dans son pays d'origine ce qu'Aly Ndiaye est en train de réaliser au Brésil (si je ne me trompe il avit un programme de 10 000 unités à installer pour 2010). J'ai tout fait pour entrer en contact avec lui mais en vain. Et, je l'ai malheureusement manqué pendant le forum social pour accéder à cette technologie sociale PAIS (Produção Agroecológica Integrada e Sustentável/Production Agroécologique Intégrée et Durable) et en faire bénéficier nos populations rurales.
J'aimerais bien avoir ses éléments de contact directs si possibles.

2.Posté par Babacar Meïssa FAYE le 13/02/2011 17:32
C'est vraiment dommage de constater qu'l faille passer par les pouvoirs publics pour réaliser dans son pays d'origine ce qu'Aly Ndiaye est en train de réaliser au Brésil (si je ne me trompe il y avait un programme de 10 000 unités à installer pour 2010).

J'ai tout fait pour entrer en contact avec lui mais en vain. Et, je l'ai malheureusement manqué pendant le forum social pour accéder à cette technologie sociale PAIS (Produção Agroecológica Integrada e Sustentável/Production Agroécologique Intégrée et Durable) et en faire bénéficier nos populations rurales.

J'aimerais bien avoir ses éléments de contact directs si possibles.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter