L’étau se desserre autour des «jeteurs de pierres»: liberté provisoire accordée aux 6 étudiants



Ouf de soulagement pour les étudiants arrêtés après la fumeuse visite du Chef de l’Etat à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Bénéficiant d’une liberté provisoire, ils pourront retrouver leur famille et passer les examens au mois d’octobre. Me Moustapha Dieng, un des avocats de la défense ne cache pas sa joie. Le conseil est convaincu que «le dossier pourra aboutir à un non-lieu ». Ce, d’autant plus que plaide-t-il : «Le juge d’instruction se rend compte que les objets des inculpations ne sont pas établis ».


«C’est une victoire de la famille judiciaire, nous sommes contents », renchérit la robe noire sur la Tfm. Les étudiants ont été arrêtés le 31 juillet pour avoir caillassé le cortège présidentiel. 


Vendredi 28 Août 2015 - 20:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter