L'euro à nouveau en repli, la Bourse de Tokyo cède 3,5 %

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo plongeait de plus de 3 % ce lundi en début de séance. Les investisseurs s'inquiètent des chiffres décevants de l'emploi américain et de la santé financière de l'Europe.



L'euro à nouveau en repli, la Bourse de Tokyo cède 3,5 %
La Bourse de Tokyo, qui a débuté la semaine en ouvrant sur un repli de près de 2%, a accentué ses pertes lundi matin en cours de séance tandis que l'euro poursuivait son mouvement de recul face au dollar.

Vers 01h00 GMT, l'indice Nikkei cède 3,53% à 9.551,78 points, soit un repli de 349,41 points.

Ce recul spectaculaire s'explique par les statistiques décevantes sur l'emploi aux Etats-Unis diffusées vendredi, après la clôture de la place japonaise, et par la poursuite du risque concernant les dettes souveraines en Europe.

"Une fois de plus, il y a des inquiétudes sur la dette européenne, les chiffres américains de l'emploi ont déçu et le yen se renforce", résume Hiroichi Nishi, directeur général de la division Actions chez Nikko Cordial Securities.

Sur le marché des changes, les inquiétudes relatives à l'état des finances publiques en Hongrie continuent d'alimenter la perception d'un risque de crise de la dette souveraine en Europe et pèsent sur l'euro.

La monnaie unique européenne a poursuivi son mouvement de baisse, tombant sous le seuil de 1,19 dollar sur la plate-forme de transactions EBS, son niveau le plus bas en plus de quatre ans.

Vers 00h30 GMT, l'euro se négociait à 1,1897 dollar. Une demi-heure plus tard, il remontait légèrement à 1,1915 dollar.

La monnaie unique européenne recule également face au yen, passant sous les 108,60 yens pour la première fois en plus de huit ans.

"Les problèmes liés à la dette souveraine en Europe ne passent pas, et il est difficile d'entrevoir une lueur au bout du tunnel", explique Jonathan Cavenagh, stratégiste sur les changes pour Westpac, à Sydney. "Il pourrait y avoir un peu de résistance autour de $1,18 mais nous nous attendons à un recul jusqu'à $1,15", ajoute-t-il.
Click here to find out more!

Reuters

Lundi 7 Juin 2010 - 14:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter