«L’image que nous renvoie notre Assemblée nationale est mauvaise…» Fatou Sow Sarr

La Sociologue et Directrice du laboratoire Genre et recherche scientifique de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar se prononce sur les rixes des députés au sein de l’hémicycle. Et, c’est pour dire que nos hommes politiques en l’occurrence les députés renvoient une mauvaise image, mais pour y remédier il fait s’attaquer aux causes. Ainsi la sociologue jette un regard sur les rixes à l’Assemblée nationale.



«L’image que nous renvoie notre Assemblée nationale est mauvaise…» Fatou Sow Sarr
« L’image que nous  renvoie notre Assemblée nationale est bien sûr mauvaise, mais il ne  s’agit pas de s’arrêter aux effets, il faut remonter aux causes » renseigne Fatou Sow Sarr. Elle poursuit pour dire que le véritable problème c’est la remise en cause des acquis démocratiques. Selon la sociologue, le principe de la pluralité d’expression doit être la règle. Revenant sur les rixes au sein de l’Assemblée nationale, la directrice du laboratoire genre de l’Ucad, affirme que « Ces images sont la négation même de la fonction de député et c’est la réputation de l’Assemblée qui est ternie  pour encore longtemps, c’est pourquoi elle pense que les hommes politiques ont besoin de prise en charge mentale.

De l’avis de la sociologue dans les colonnes de l’Observateur, la population a une grande maturité politique ce qui contraste avec le comportement de nos  hommes politiques. Fatou Sow Sarr, n’a pas manqué de déplorer ce qui ce passe à l’Assemblée nationale et pour elle « Il faut que les sénégalais apprennent à désigner les coupables, car si tout le monde est responsable personne n’est finalement responsable », soutient Mme Sarr.
Et pour trouver une issue heureuse à cette situation, elle appelle le parti au pouvoir à trouver les moyens d’apaiser cette l’espace politique parce qu’il en a intérêt.   
 

Khadim FALL

Jeudi 5 Novembre 2015 - 10:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter