L’instabilité prédomine toujours au Lesotho

Samedi 30 août, le Premier ministre Thomas Thabane a fui son pays pour l’Afrique du Sud, en dénonçant un coup de force de l’armée. Mercredi dernier, il est rentré à Maseru, escorté par la police sud-africaine qui veille sur sa sécurité, et la SADC a pris en charge la résolution de crise. Mais le général Kamoli, ancien chef de l’armée congédié par Thomas Thabane refuse toujours de quitter son poste. Il est soupçonné d’avoir fomenté le coup d’Etat du 30 août.



Le général Kamoli est soupçonné d'avoir fomenté le coup d'Etat du 30 août dernier. REUTERS/Siphiwe Sibeko
Le général Kamoli est soupçonné d'avoir fomenté le coup d'Etat du 30 août dernier. REUTERS/Siphiwe Sibeko

Les négociations ne semblent pas prêtes d’aboutir. Ce week-end, le général Kamoli aurait saisi des armes dans les arsenaux de l’armée et se serait enfui dans la montagne avec ses soutiens. Il aurait en sa possession de l’artillerie, des mortiers et des armes légères.

Dans une interview dimanche, le nouveau chef de l’armée a tenu des propos alarmistes. Le général Mahao estime qu’il ne reste « plus d’options » et qu’une opération militaire est désormais inévitable. Selon lui, le général Kamoli se prépare « à des opérations défensives et offensives ». Même s’il est pour l’heure difficile de savoir combien d’hommes exactement lui sont fidèles.

Unité d'élite

Le général évincé contrôlerait notamment une unité d’élite des forces spéciales comptant 40 hommes très entraînés. La situation est complexe selon le nouveau chef de l’armée, qui a demandé le soutien militaire de la SADC, l’organisation sous-régionale, même si celle-ci a déjà écarté cette option la semaine dernière. Le général Mahao se dit quant à lui persuadé que la stabilité du Lesotho dépend de la stabilité de l’armée.

De son côté, le pape François a relayé ce week-end l'appel pour la paix lancé par les évêques du Lesotho. François a condamné « chaque acte de violence » et prie pour que « dans le Royaume du Lesotho soit rétablie la paix dans la justice et la fraternité ».

 

Rfi.fr

Lundi 8 Septembre 2014 - 13:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter