L’opération «raisonner Wade » lancée : Macky met à contribution les chefs religieux et les amis communs

Le président de la République est loin de dormir sur ses lauriers, face aux agissements de Wade. Avec ce dernier qui se radicalise de plus en plus, il se dit prêt à y laisser sa vie, Macky Sall met à contribution les chefs religieux. Une mission sera même dépêchée auprès d’eux dans les prochains jours. Ne voulant pas tomber dans le piège de Wade, son successeur prend des initiatives.



Le président Sall prend très au sérieux le cas Wade. De retour à Dakar depuis ce vendredi, ce dernier a forcé un barrage policier, le samedi. En rassemblement hier sur la place de l'Obélisque, le Pape du Sopi a déclaré la guerre au régime en place. Il se dit prêt à y laisser sa vie mais ce n'est pas au Sénégal que son fils, Karim sera jugé par la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI). Connaissant bien le père, Macky ne veut commettre aucune erreur qui pourrait faciliter la tâche au "père". 


D'où cette alerte de mise dans le camp présidentiel: "Lorsqu'il agit ainsi, c'est qu'il a un plan bien mûri et dont il ne cherche qu'un champ d'application. Il ne faut surtout pas tomber dans le piège en lui offrant l'occasion de dérouler son projet". Mieux, pour Macky: "Wade est dans ses oeuvres", selon "l'Observateur". L'ancien premier ministre de Wade-père semble même s'attendre à tout de son "père": "Wade va ratisser très large pour dresser ou soulever les populations contre nous. Il a déjà commencé sur l'internationale et toutes ses démarches nous sont connues",indique-t-il. 



Pour ce dernier, Wade fait dans "la provocation politique" mais "cela ne saurait prospérer quel que soit (son) respect pour sa personne et pour ses anciennes fonctions. Cela va cesser d'une manière ou d'une autre. L'intérêt supérieur de la Nation prévaut sur toute autre considération, de quelque nature que ce soit". C'est ainsi que l'opération "raisonner Wade" est lancée. Dans cette volonté de pacifier l'espace politique, le Chef de l'Etat a tendu la main au Pape du Sopi, à travers d'autres réseaux souterrains. L'on souffle que les autorités religieuses ont été saisies. Des missions sont annoncées dans les prochains jours. 


Jeudi 5 Février 2015 - 10:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter