L’opposant Sam l’Africain annonce une marche pour la paix le 21 mai à Yopougon, à l'ouest d'Abidjan

L’opposant Jichi Sam Mohamed dit Sam l'Africain récent témoin au procès de l’ancien président Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale (CPI), a annoncé samedi son intention d’organiser le 21 mai dans la commune de Yopougon (ouest d’Abidjan) une marche pour la paix et la réconciliation, lors d’une cérémonie à San-Pedro (sud-ouest ivoirien).



"Je vous annonce que j’organise une grande marche le 21 mai à Yopougon (considéré comme l’un des fiefs de l'ex-chef d'Etat à Abidjan). Une marche pour la réconciliation, la paix et pour dire que la réconciliation ne peut pas passer sans Gbagbo", a dit Sam l’Africain à l’investiture du responsable fédéral du Front populaire (FPI, opposition) de San-Pedro.

 

Président de la Nouvelle Alliance de la Côte d’Ivoire pour la Patrie (NACIP, opposition), Sam l’Africain a été le premier à témoigner à visage découvert au procès conjoint de Laurent Gbagbo et de l’ancien leader des "Jeunes patriotes" Charles Blé Goudé à la CPI.

 

Annoncé au départ comme un témoin à charge, cet ancien membre de la "Galaxie patriotique" (proche du pouvoir de M. Gbagbo), a plutôt plaidé pendant deux semaines en faveur de l’ancien président qu’il a présenté comme un "démocrate" et un "père" pour lui.

Source: Alerte Info



Dimanche 24 Avril 2016 - 07:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter