" L'opposition burkinabé ne se laissera pas faire "

L'opposition burkinabé a réaffirmé qu'elle s'oppose à la tenue d’un referendum sur la révision de la Constitution.



Une manifestation de l'opposition burkinabé à Ouagadougou
Une manifestation de l'opposition burkinabé à Ouagadougou

Lors d'une conférence de presse tenue mercredi à Ouagadougou, le chef de file de l'opposition Zephirin Diabré a déclaré que les moyens légaux et pacifiques seront mis en œuvre pour faire échouer ce processus.

"Nous réaffirmons notre position sur le caractère inutile et inopportun de ce referendum", a déclaré M. Diabré à la BBC.

Il a également demandé au président Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 27 ans, d'abandonner le projet.

Le gouvernement a jusqu'au 23 Octobre pour déposer devant l'assemblée le projet de loi portant modification de la Constitution pour permettre au président ce briguer un troisième mandat.

"La première bataille se livrera au niveau du parlement, nous allons mobiliser d'abord les députés de l'opposition, nous espérons pouvoir ceux qui ne sont pas dans l'opposition traditionnellement, de se joindre à nous pour faire barrage à ce projet", a-t-il ajouté

Après l’annonce de la tenue d’un referendum, des manifestations spontanées ont eu lieu, mardi soir, dans les rues de Ouagadougou

Depuis plusieurs mois, les Burkinabè sont divisés au sujet du projet controversé de modifier la Constitution.



Mercredi 22 Octobre 2014 - 17:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter