L'opposition ivoirienne "ne boycottera pas la présidentielle, mais ne laissera pas faire si les conditions ne sont pas remplies"

L’opposition ivoirienne "ne boycottera pas la présidentielle" d'octobre, "mais ne laissera pas faire si les conditions ne sont pas remplies", a affirmé lundi l’ancien président de l’Assemblée nationale Mamadou Koulibaly, devant la télévision publique à Cocody (Est Abidjan), lors d’une marche pour exiger un scrutin "transparent".



"Nous ne boycotterons pas la présidentielle, mais nous ne laisserons pas faire si les conditions ne sont pas remplies", a indiqué M. Koulibaly, leader de Liberté et démocratie pour la république (LIDER), membre de la Coalition nationale pour le changement (CNC), principale plateforme de l’opposition en Côte d’Ivoire.

 

A l’appel des leaders de cette plateforme dont certains ont pris part à la marche, près de 200 manifestants selon la police ivoirienne se sont réunis devant la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI) pour exiger que ce média de service public, l’unique du pays, relaie ses activités et cesse d’être un instrument de "propagande" du président ivoirien Alassane Ouattara.

 

Cette manifestation pour exiger également "la mise en place d’une commission électorale indépendante (CEI) équilibrée, l’établissement d’une liste électorale et l’adoption d’un code électoral consensuel, le financement transparent et équitable des candidats" à la présendielle, devrait se poursuivre devant l’institution chargée d’organiser le scrutin, au II Plateux, un quartier de Cocody.

Source : Alerte Info



Lundi 28 Septembre 2015 - 13:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter