L’université Virginia Tech s’engage dans la lutte contre l’insécurité alimentaire au Sénégal

Le projet USAID/ERA (Education et Recherche en Agriculture) a été lancé au Sénégal ce mardi 25 janvier 2011. Ce projet quinquennal d’une valeur de 13 Milliards de FCFA (28 Millions de dollars) a pour objectif de contribuer à la mise en place d’un système de recherche et de formation agricole favorable à la croissance économique et à la sécurité alimentaire au Sénégal.



L’université Virginia Tech s’engage dans la lutte contre l’insécurité alimentaire au Sénégal
Selon le Directeur de l’USAID/ Sénégal, Kevin J Mullally un consortium de 5 universités américaines avec à leur tête, l’université Virginia Tech, va collaborer avec des universités, instituts de recherche et des centres de formation sénégalais pour renforcer les capacités scientifiques nécessaires au développement d’une agriculture performante saine et durable.

Ainsi, pendant 5 ans, les treize institutions visées par ce projet vont bénéficier, à travers les différentes composantes du projet, de l’appui constant du Gouvernement des USA pour améliorer leur curricula, concevoir des programmes de cours adaptés et orientés vers les besoins du marché agricole, et renforcer la transparence dans la gestion de l’enseignement supérieur.

S’appuyant sur le rapport de la FAO qui a indiqué récemment que «les prix des denrées alimentaires ont connu une hausse et que le fossé entre la demande et la production s’élargit», le vice président Associé pour les Affaires Internationales et Directeur de l’Office pour la Recherche, l’Education et le Développement Internationaux (OIRED), Dr S.K. De Datta a estimé que c’est une situation qui est «alarmante». Il a fait savoir que «Virginia Tech est pleinement engagé dans des initiatives d’aide au développement en faveur de l’Afrique particulièrement dans des programmes prioritaires tel que «Feed the Future» en coopération avec le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique».

Pour lui, des gains de productivité très importants doivent être faits dans tous les secteurs agricoles. La production nationale de riz par exemple, ne couvre que le 1/3 de la consommation totale.

Actuellement, dit-il, Virginia Tech et ses partenaires dans les universités «Land Grant» sont impliqués dans plusieurs des 20 pays prioritaires de l’USAID en Afrique et en Asie. «Virginia Tech et ses partenaires membres du consortium ont une riche expérience au Sénégal et vont mettre à profit leur immense capital de connaissances et d’expertises tirées de leur implication, dans le passé, sur une base durable dans des projets au Sénégal» a soutenu De Datta lors de la cérémonie de lancement du projet.

Papa Mamadou Diéry Diallo

Mardi 25 Janvier 2011 - 15:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter