LA LIGUE DES MASSES, « Tripatouillage et bourrage » du fichier électoral



LA LIGUE DES MASSES, « Tripatouillage et bourrage » du fichier électoral
La Ligue des masses de Cheikh Sidiya Diop (opposition) est formelle.  La réouverture des inscriptions sur les listes électorales, opérée par le nouveau pouvoir, n’est rien d’autre qu’un prétexte destiné à orchestrer un véritable tripatouillage du fichier électoral.
 
Fort de ce constat, la Ligue des masses a vivement dénoncé « ce bourrage du fichier électoral conclu sur la base d’une flambée vertigineuse de naturalisés negro-mauritaniens, d’ouest africains et de sahéliens avec la complicité manifeste du ministre de l’Intérieur  Abdoulaye Daouda Diallo ».

Un ministre dont le parti d’opposition a d’ailleurs réclamé la démission et le remplacement par une « personnalité neutre, compétente et chevronnée ».  Dans cette diatribe contre le pouvoir en place, le chef de l’Etat et patron de l’Apr en prend aussi pour son grade. 

La Ligue des masses dit ainsi s’indigner devant « l’amateurisme du Président Macky Sall qui applique la politique de la promotion des voleurs et des bandits multicolores à la dimension d’Al Capone ». Prenant à témoin l’opinion sénégalaise, la communauté africaine et internationale, Cheikh Sidiya Diop ont indexé, dans leur texte, « la responsabilité personnelle de Macky Sall dans  la faillite des valeurs cardinales, de l’Etat de droit, de la démocratie et de l’Elite sénégalaise ».

Allant même plus loin dans son réquisitoire, le parti qui a fermement proclamé son attachement aux vertus radicales qui fondent la démocratie et l’ordre constitutionnel a affirmé « haut et fort » qu’aucune violence, aucune répression et aucune intimidation, ne feront entrave à sa détermination à lutter contre la « médiocrité du Président Macky Sall fondée sur clientélisme, l’affairisme, l’absolutisme et le favoritisme d’Etat ».


SudQuotidien

Samedi 25 Janvier 2014 - 10:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter