LE M23 Mbour se félicite du sort réservé à Harouna Sy et appelle les députés à lever l’immunité parlementaire de Me Ousmane Ngom

Les membres du M23/Mbour sont à la pointe du combat pour la lumière sur l’affaire Mamadou Diop, ressortissant de la ville de Mbour. Ainsi le M23 Mbour « se félicite de la décision des Nations-Unies, qui fait suite à la sortie de notre communiqué de presse dans lequel nous avions fustigé l’éventuel départ du commissaire Harouna Sy du Sénégal pour gérer, au nom des Nations-Unis, la réforme et la structuration des services de police au Darfour ».Et le combat se poursuit à un autre niveau.



LE M23 Mbour se félicite  du sort réservé à Harouna Sy et appelle les députés à lever l’immunité parlementaire de Me Ousmane Ngom
« Nous considérons cette décision des Nations- Unis de suspendre cette mission du commissaire Harouna Sy comme une victoire d’un combat citoyen mené par le M23 Mbour, Amnesty International, le comité vérité et justice pour Mamadou Diop et le collectif des familles des victimes », dit le communiqué de l’antenne du M23 dans la capitale de la Petite Côte.

« Le M23 Mbour félicite tous ses membres et l’ensemble de la population du département de Mbour, qui se sont dressés contre ce projet cynique, d’exfiltrer le commissaire Harouna Sy qui a été visé dans la plainte déposée par la famille de Mamadou Diop au cabinet du doyen des juges d’instruction depuis le 02 avril dernier. D’ailleurs Les Nations Unies ne pouvaient que suivre la volonté du M23 Mbour et celle de la famille de Mamadou Diop car le commissaire Harouna Sy est l’autorité qui s’est le plus illustrée dans la répression policière qui a provoqué la mort du Martyr Mamadou Diop le 31 janvier 2012 à la place de l’Obélisque ».

Tout en comptant « sur la vigilance des autorités et notamment sur celle du Président Macky Sall », le M23 Mbour « lance un appel aux députés à lever l’immunité parlementaire de Me Ousmane Ngom pour qu’il soit livré à la justice » car « la position des personnes visées dans cette affaire ne doit aucunement gêner la procédure judiciaire qui suit son cours ».


Mardi 21 Août 2012 - 20:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter