LRA: Dominic Ongwen face à ses juges

La Cour pénale internationale (CPI) a entamé jeudi les audiences de confirmation des charges contre un ancien commandant de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), pour déterminer s'il y aura un procès.



Dopminic Ongwen doit répondre de 70 chefs de crimes contre l'humanité et crimes de guerre commis dans le nord de l'Ouganda entre 2002 et 2005.
Il est accusé d'avoir enlevé des écolières et de les avoir ensuite réduit à l'esclavage sexuel et d'avoir organisé l'enrôlement d'enfants soldats.

"Les victimes n'avaient d'autre choix que de se soumettre aux viols, à l'esclavage, à l'esclavage sexuel", assure l'accusation.

A l’âge de 14 ans, M. Ongwen avait lui-même été enlevé pour devenir enfant soldat alors qu'il rentrait de l'école.
Le chef de la LRA, Joseph Kony est l'un des fugitifs les plus recherchés par la CPI.

L'Armée de résistance du Seigneur (LRA) aurait tué plus de 100 000 personnes et enlevés plus de 60 000 enfants, pendant trois décennies. 

Source: Rfi.fr


Jeudi 21 Janvier 2016 - 09:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter