LSS: Un Ghanéen tombe avec 66 boulettes de cocaïne dans le ventre

Les enquêteurs de l'Office Central de la Répression du Trafic Illicite de Stupéfiants (OCRTIS) ont mis trois (3) jours pour extraire du ventre d'un ressortissant Ghanéen , 66 boulettes de cocaïne.



L'OCRTIS a mis hier à la disposition du Parquet de Dakar, un ressortissant Ghanéen formellement mis en cause pour trafic international de drogue dure. Sauf que le mis en cause a failli passer de vie à trépas en raison de quantité importante de cocaïne ingurgitée. Les enquêteurs de l'OCRTIS ont dû attendre soixante douze (72) heures soit trois (3) jours, selon des informations de "Libération", pour récupérer la drogue qui se trouvait dans le ventre du ressortissant Ghanéen. Résultat des courses: pas moins de soixante-six (66) boulettes de cocaïne ont été récupérées et mises sous scellés. 

Il y a de cela quelques jours en effet, cette mule ghanéenne s'était présentée à l'aéroport Léopold Sédar Senghor pour embarquer dans un vol en direction de la Turquie. Mais le comportement suspect de l'individu a attiré l'attention de l'individu qui a été aussitôt mis à la disposition de la Cellule Anti Trafic (CAT) de l'aéroport pour vérifications. Après des prélèvements et l'analyse de l'urine du suspect, le Ghanéen a été testé positif à la cocaïne. 


Mercredi 18 Novembre 2015 - 08:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter