LSS: un passager d’Emirates créé la panique à l'Ebola

Malgré les pressions d’Emirates, le Sénégal a systématiquement refusé, hier, mercredi qu’un passager, qui semble être atteint par le virus Ebola, soit largué à Dakar.



L’avion de la compagnie Emirates, en provenance de Conakry pour Dubaï, a signalé aux autorités Sénégalaises que l’un de ses passagers saigne du nez et tout indique qu’il est atteint de la fièvre Ebola. Du coup, Emirates a voulu laisser le passager aux autorités Sénégalaises. Refus catégorique du Sénégal. Il a fallu toute la diplomatie mais aussi la fermeté du Commissaire de l’aéroport, sur place, pour calmer les nerfs. Selon le journal « Libération », l’on a finalement fait appel à Transair pour rapatrier le passager, qui est dans un sale état, en Guinée et permettre ainsi à Emirates de poursuivre son trajet.                                                     


Jeudi 24 Juillet 2014 - 12:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter